ANAH

DES AIDES POUR LES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE

La Communauté de communes a renouvelé sa convention avec l’ANAH (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat) jusqu’en mai 2013 afin que les habitants puissent profiter du programme « Habiter mieux ».
Ce programme vise à aider les propriétaires occupants modestes à rénover thermiquement leur logement pour diminuer leur facture d’énergie.

Les propriétaires éligibles pourront obtenir, en plus des subventions classiques de l’ANAH, une prime d’un montant de 2 600€ (dont 500€ de la Communauté de communes). Ces aides sont cumulables avec le crédit d’impôt développement durable et l’éco-prêt à taux zéro.

Les travaux engagés doivent permettre de diminuer la consommation d’énergie du logement d’au moins 25%. Pour parvenir à ce résultat, il faut mettre en œuvre au moins deux types de travaux différents, par exemple isoler la toiture et changer de mode de chauffage, isoler les murs et changer les fenêtres, etc. Un diagnostic énergétique est réalisé pour calculer précisément les gains obtenus.
12 propriétaires ont déjà bénéficié de cette prime aux économies d’énergie pour une baisse de la consommation par logement qui dépasse souvent largement les 25%.
Renseignements au 04 75 66 07 01 ou par mail à habitat@eyrieux-aux-serres.fr

Novembre 2013 – Repas des ainés et Visite aux Muriers

REPAS DES AINÉS 2013

Ce dimanche 75 aînés ont répondu à l’invitation du CCAS et de la municipalité pour partager le repas des aînés. Après le mot d’introduction de Gérard Brosse, le maire, les convives ont pu apprécier le repas confectionné par Corinne de La Marole and Co. Au menu duo de St Jacques et sa julienne, Gardianne de taureau et son gratin, aumônière de pommes poêlées au miel, avec le traditionnel trou normand, le tout servi avec le sourire par les conseillers et les membres du CCAS. L’après midi a été animé par Christel Fouquet qui a donné un beau récital de chansons françaises et internationales, certains convives et élus ont poussé également la chansonnette, laissant aussi la place à la danse, le tout dans une ambiance très conviviale et festive.

VISITE DES ÉLUS A LA MAISON DE RETRAITE DES MURIERS

Ce samedi 24 novembre 2013 , à la veille du repas des aînés, Annie Valette, Max Palix et Élisabeth Durand élus en charge du CCAS accompagnés du maire Gérard Brosse sont allés rendre visite à la maison de retraite des Muriers aux personnes qui ne pouvaient se joindre à eux.
A cette occasion ils ont remis une plante à Marguerite Champelovier, doyenne des Dunièrois qui vient de fêter ses 99 ans en octobre. C’est en compagnie de Roger son fils bien connu des villageois et de sa belle fille qu’ils ont partagé le verre de l’amitié. Avant de se quitter, madame Champelovier s’est dite très touchée de cette marque de sympathie.
Les élus sont allés ensuite offrir un bouquet de fleurs à mesdames Guillermond, Ponton et Micol Dunièroises également.

Septembre 2014 – Conseil Municipal

CONSEIL MUNICIPAL

Lors du Conseil municipal du mercredi 17 septembre, les élus ont inauguré la nouvelle salle du Conseil municipal.
Cette salle se veut plus spacieuse pour les élus mais aussi pour le public présent lors des séances. Elle servira de lieu de rencontre avec les administrés, plus confidentiel qu’auparavant, ainsi que de salle de réunion. Aux prochaines vacances, c’est la mairie qui sera en travaux, du cloisonnage pour créer un espace d’archives, les peintures et les sols seront refaits.

18 janvier 2013 – inauguration La Marolle

INAUGURATION DE LA CRÊPERIE LA MAROLLE

C’est dans un décor atypique, un décor qui rappelle nos écoles rurales des années 70 que nombreux sont venus ce vendredi 25 janvier les élus et la population inaugurer « la MAROLE ». Ce local qui servait occasionnellement de salle polyvalente a été transformé en commerce. Le Conseil municipal a souhaité redynamiser le village en lançant un appel à projet et c’est Catherine FERON qui a été retenu. Son projet collait parfaitement à ce que voulait mettre en place le Conseil municipal, un commerce de proximité ou l’on peut s’approvisionner en produits de première nécessité, un bar, un dépôt de pain et de journaux. Sa vitrine principale, une crêperie, la seule dans la vallée de l’Eyrieux, cette originalité permet d’apporter un créneau supplémentaire aux choix gastronomiques proposés dans la vallée. La municipalité a engagé des travaux de réhabilitation pour rendre le commerce plus adapté. Coût des travaux 26 000€, le Conseil général, la Communauté de Communes d’Eyrieux aux Serres ont dors et déjà répondu favorablement au subventionnement, une autre demande est en cours d’instruction. La MAROLE est éligible au Label « Bistrot de Pays » et devrait être labellisée dans quelques mois.

Octobre 2014 – PLU

LES ÉLUS RÉUNIS POUR TRAVAILLER LE CAHIER DES CHARGES A L’ÉLABORATION DU PLAN LOCAL D’URBANISME DE LA COMMUNE .

Le plan d’occupation des sols dont est doté la commune non transformé en Plan local d’urbanisme au 31 décembre 2015 devient caduc avec application dès le 1er janvier 2016 du Règlement National d’Urbanisme. Les POS engagés dans une procédure de révision avant le 31 décembre 2015 disposeront de 3 ans maximum après la publication de la loi pour terminer leur procédure dans le respect de l’article L123-1. Les élus souhaitent lancer le projet PLU au début de 2015, de ce fait il sera donc possible de maintenir le POS jusqu’au 27 mars 2017. Après cette date, si le PLU n’est pas approuvé, le POS devient caduc et le règlement national d’urbanisme s’applique.

Les élus travaillent sur un cahier des charges afin de confier la réalisation des études nécessaires à l’accomplissement de la procédure à un cabinet d’urbaniste. Le marché aura pour objet d’assurer la réalisation du PLU, en adéquation avec les dispositions des lois Grenelle II et ALUR en prenant en compte les attentes des élus de la commune , les avis des personnes publiques associées et des concertations préalables.

LES ÉLUS RÉUNIS EN COMMISSION URBANISME

Devant faire face aux nouvelles lois d’urbanismes, dont notamment la loi Alur, les élus ont souhaité inviter un spécialiste venu leur expliquer les mesures récentes modifiant le code de l’urbanisme.

Le Plan d’occupation des sols dont est doté la commune non transformé en PLU au 31 décembre 2015 deviendra caduc avec application, dès le 1er national d’urbanisme. Les POS engagés dans une procédure de révision avant le 31 décembre 2015 disposeront de 3 ans maximum après publication de la loi pour terminer leur procédure.

Pour une commune ayant engagé la procédure de révision de son POS avant le 31 décembre 2015, il sera donc possible de maintenir le POS jusqu’au 27 mars 2017. L’intervenant a expliqué les grandes lignes du PLU son contenu, le rapport de présentation, le projet d’aménagement et de développement durable, les orientations d’aménagement, les documents graphiques que l’on retrouve à l’intérieur, le règlement et les annexes. Une réflexion des élus est menée pour engager une révision du POS dans les mois à venir, ce procédé devra faire l’objet d’une délibération en Conseil municipal ainsi que d’une consultation pour retenir le bureau d’études qui accompagnera la commune. Au cours de l’élaboration de ce PLU, des réunions publiques seront organisées, ainsi que des réunions avec les représentants des différentes institutions et administrations.

Février 2013 – Belote CADE

CONCOURS DE BELOTE – SAMEDI 28 FÉVRIER 2014

A l’initiative de Harmonie Savenier, Dunièroise et étudiante en 2ème année à l’IUT de Valence, avait lieu ce weekend un concours de belote à la salle des fêtes. Dix huit équipes étaient présentes pour se disputer le gros lot.
Ce projet tuteuré a permis de dégager des bénéfices qui permettront d’organiser en fin d’année la remise des diplômes aux étudiants. Ce projet a retenu l’attention de la municipalité qui a gracieusement mis à disposition la salle des fêtes. Le concours, doté de trois lots majeurs dont le premier de deux bons d’achat de 60€ à la boucherie Moins et de deux bouteilles de Clairette, a été remporté par Jérémy et Vincent. Quant à la tombola (deux repas au Touristique); elle a été remportée par Madame Roche. Chaque équipe a reçu un lot de consolation. Lors des échanges avec les étudiants, le Maire Gérard Brosse s’est dit ravi de voir les jeunes s’investir et proposer des activités intergénérationnelles comme pouvait l’être ce concours de belote, tout en leur souhaitant le meilleur dans la poursuite de leurs études.